7 jours au Pays Basque : jours 4 à 7

Seconde partie de mon séjour dans le Pays Basque français.

Après avoir visité une partie de côte Basque et des petits villages typiques (voir ici), direction le Pays Basque intérieur avec l’objectif de faire de jolies randonnées.

Jour 4 : Les gorges d’Holzarté

Le trajet en voiture entre Ascarat et le début de la randonnée est magnifique. Littéralement la tête dans les nuages, l’ascension des cols nous a permis de déboucher sur de merveilleux paysages.

Quant à la randonnée elle même, elle est superbe. On a fait une boucle d’environ 5h en commençant par l’impressionnante passerelle d’Holzarté haute de 67 m de haut.

Jour 5 : Les cromlechs d’Okabe

Cette randonnée, on l’a trouvée par hasard pour échapper aux prévisions toutes pourries de la météo. En effet, du haut de ses 1450 m, le mont Okabe était apparemment le seul lieu à l’abri de l’épais brouillard/pluie dans les alentours. En lisant les avis sur internet, on découvre qu’en plus il y a plusieurs cromlechs et moi, j’adore les cromlechs ! Je trouve que ça donne toujours une atmosphère un peu mystique. Du coup, banco, on se met en route !

J’ai pourtant cru qu’on y arriverait jamais ! Déjà, je n’aime pas conduire mais quand en plus il s’agit de conduire sur des petites routes de montagne en épingle avec un épais brouillard laissant peut-être 5 m de visibilité, j’avoue que je suis arrivée un peu tendue sur le départ de la randonnée.

Et là ce fut magique, grand beau temps sur la rando, seuls au monde avec quelques pottoks ! Le GRAND BOL D’AIR ET DE NATURE que j’attendais ! Alors, je dis merci à la météo qui nous a permis de découvrir ce bout du GR10 !

Jour 6 : En Eaux vives

Difficile d’échapper à la météo 2 jours de suite, du coup, quitte à être sous l’eau, faisons du rafting !

On est parti avec Evasion 64 depuis Itxassou qui propose entre autre du rafting, canyoning ou hydrospeed. Franchement, super organisation avec notre guide Viktor, passionné et passionnant !

On a vraiment eu de bonnes sensations, avec une petite initiation canyoning en sautant dans les rapides. Et la chance d’observer de nombreux vautours et un martin pêcheur. Tout ça sous la pluie ! Mais c’était incroyable !

Jour 7 : Biarritz et Bayonne

Dernier jour au Pays Basque et retour du beau temps. Comme on reprenait le train à Bayonne, on a profité de cette dernière journée pour visiter Biarritz et Bayonne.

Bien sûr, c’est peut-être un peu court pour se faire un avis mais j’ai clairement préféré Bayonne et son centre historique si joli !

Et vous les vacances se passent bien ? Des lieux à conseiller ?

7 jours au Pays Basque : jours 1 à 3

J’ai passé une semaine dans le Pays Basque français entre fin mai et début juin. Région que je ne connaissais pas du tout. Moi qui rêvais de grands espaces et de randonnées après ces longs mois enfermée, j’ai été comblée !

Côté logistique, nous avons loué une voiture à Bayonne et avons réservé 3 Airbnb à Saint Jean de Luz, Ascarat puis Bayonne (si vous voulez les adresses n’hésitez pas à demander).

Jour 1 : Le sentier du Littoral de Bidart à Hendaye (25 km)

Cette randonnée alterne entre parties sauvages et zones plus urbanisées et permet de longer une grosse partie de la côte basque. Nous avons garé notre voiture à Bidart et une fois arrivés à Hendaye, nous avons repris le bus vers Bidart.

Bien sûr, il est possible de faire des tronçons plus courts mais attention, depuis le 1er juin (soit 2 jours après mon passage !), le sentier entre Ciboure et Hendaye est fermé à cause du risque d’effondrement.

Jour 2 :

  • Ascension de la Rhune (905 m)

L’un des lieux les plus touristiques du Pays Basque. Le bon compromis est de faire la montée à pied et de redescendre avec le petit train qui vient de Saint Ignace. Ca permet de varier les paysages. La vue est vraiment belle et vous pourrez sans aucun doute admirer les pottoks (petits chevaux basques).

  • Visite du petit village de Sare

Le pays basque regorge de petits villages adorables. Juste à côte de la gare du petit train de la Rhune se trouve le joli village de Sare.

  • Saint Jean de Luz

Bien sûr, étant basés à Saint Jean de Luz pour ce début de séjour, nous avons visité la jolie ville balnéaire, agréablement calme à cette période. Il est notamment possible de prendre une navette maritime pour en apprécier la vue depuis la mer.

Jour 3 : Les villages basques

Visites des charmants villages d’Espelette, Cambo les Bains, Itxassou, Ainhoa, Bidarray et Saint Jean Pied de Port.

Petite préférence pour Itxassou et Bidarray.

On en a profité pour faire le plein de spécialités régionales dont le célèbre piment d’Espelette ! ❤️

A suivre : 7 jours au Pays Basque : jours 4 à 7

Escapade en Provence

Après 14 mois sans mettre un pied en dehors de ma région, j’attendais mes prochaines vacances avec IM-PA-TIENCE !

Je m’étais préparée un super programme de 4 jours de randos/balades à vélo en Haute Savoie, histoire de prendre un grand bol d’air ! Mais 3 jours avant mon départ, alors que je vérifie la météo, je vois avec désespoir qu’il est prévu de la pluie quasi non-stop ! Pas très fun et également pas recommandé de faire de la rando en montagne sous ces conditions.

Ni une ni deux, à peine le temps de réfléchir, j’annule mes trains et logements de Haute Savoie pour trouver une destination ensoleillée : la Provence ! (Pour le coup, merci à la situation sanitaire qui m’a permis d’être intégralement remboursée)

Avec ce changement de dernière minute, je n’ai donc pas eu le temps de bien étudier les options. Je me suis surtout basée sur les conseils de mes proches. Je n’ai peut-être pas optimisé mon séjour au mieux mais au moins, j’ai PRO-FI-TE à fond de ces quelques jours sous le soleil !

JOUR 1 : Marseille

J’ai rejoint Marseille en train. C’est mon 2ème séjour à Marseille et j’ai donc voulu concentrer ma visite sur les calanques et le Mucem que je ne connaissais pas.

  • Les calanques

N’ayant qu’une demi-journée à y consacrer, j’ai choisi la visite en bateau (https://www.croisieres-marseille-calanques.com/). Une belle entrée en matière !

  • Le Mucem

Un plaisir de retrouver un musée ! En plus, actuellement, il y a de super expositions temporaires :

– Jeff Koons : artiste pop (-> jusqu’au 18 octobre 2021)

– Déflagrations : dessins d’enfants de pays en guerre. Le sujet n’est clairement pas joyeux. C’est poignant et ça nous permet de relativiser nos petits soucis du quotidien ! (-> jusqu’au 29 août 2021)

-Civilization : superbe expo photo (jusqu’au 28 juin 2021)

– Les résistances de A à Z : abécédaire allant d’Astérix, aux gilets jaunes en passant par la Résistance lors de la seconde guerre mondiale. (-> jusqu’au 5 septembre 2021)

  • Balade dans les rues de Marseille

J’ai profité du reste de ma journée pour me balader dans les célèbres quartiers du Panier et du cours Julien.

JOUR 2 : Les Baux de Provence et Saint Rémy de Provence

J’ai pris le train de Marseille à Avignon TGV d’où j’ai loué une voiture pour 2 jours. Je n’aime pas conduire et je favorise dès que possible les transports en commun mais à cette période de l’année, c’était le seul moyen de rejoindre les Baux de Provence.

  • Les Baux de Provence

Impossible d’accès sans voiture, il faut avouer que cela aurait été dommage de ne pas y passer. Le village est charmant et y flâner est super agréable. Et il y a également les Carrières de Lumière (pour ceux qui connaissent à Paris, c’est le même principe que l’Atelier des Lumières). Au programme, Cézanne et Kandinsky (je suis fan !). C’était magique !

  • Saint Rémy de Provence

Autre joli village entouré de champ d’oliviers, Nostradamus et van Gogh y ont vécu. Le site archéologique de Glanum vaut également le détour.

JOUR 3 : Roussillon et Gordes

  • Roussillon et le sentier des ocres

Des 4 villages visités, c’est celui que j’ai préféré. Situé sur une carrière d’ocre, les couleurs des rues et habitations en sont le reflet.

Et juste à côté du village, le sentier des ocres : une sorte de mini Bryce Canyon. Ne vous attendez pas à un gros parc comme dans le Colorado (on en fait le tour en moins d’1h) mais c’est vraiment joli.

  • Gordes et l’abbaye Notre Dame de Sénanque

Aux alentours les paysages magnifiques des Alpilles. Je n’ai pas pu les immortaliser en photo car les routes étroites et l’impossibilité de se garer m’en ont empêchée mais j’en ai pris plein les yeux !

L’abbaye Notre Dame de Sénanque est jolie en toute saison mais si vous le pouvez, décalez votre visite au mois de juillet pour avoir la lavande en fleurs et ce merveilleux panorama violet.

JOUR 4 (en fait une demi-journée) : Aix en Provence

Cette fois j’ai lâché la voiture pour rejoindre Aix en train. C’est vraiment une ville charmante qu’il est agréable de parcourir. Je me suis contentée d’en visiter le centre ville mais si vous avez plus de temps, une visite du musée Granet, de la fondation Vasarely ou une escapade à la montagne Sainte Victoire (l’un des sujet préféré de Cézanne) valent indéniablement le coup d’oeil.

Pour un séjour organisé en dernière minute, c’était vraiment top. Seul regret, je n’ai pas fait de rando comme prévu, mais heureusement pour ça, j’ai finalement trouvé une autre destination qui fera l’objet d’un prochain article.

Venise (2012)

La place Saint Marc, le palais des Doges, le pont du Rialto, le pont des Soupirs… des noms évidemment évocateurs de la belle Venise.

N’ayant jamais parlé de ce séjour sur ce blog, je me suis dis que cette période en était l’occasion.

En février 2012, j’ai donc eu la chance de passer une petite semaine dans cette cité définitivement atypique. Nous avions choisi la semaine juste avant le carnaval. Ca peut paraître étrange comme choix mais c’était tout à fait réfléchi afin d’éviter les grosses foules que personnellement je déteste.

En revanche, qu’est-ce qu’on s’est caillé !! Je crois que ce mois de février fut l’un des mois les plus froids de ces dernières décennies. Au point que des glaçons se sont formés dans les canaux !

Fini le blabla, place aux photos :

Bonne semaine à tous !

Riz sauté aux noix de cajou (simplissime)

Une nouvelle recette de la collection « Simplissime » au programme. C’est bon, sain et ultra simple à préparer alors pourquoi se priver.

IMG_9896

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 poivron rouge
  • 1 courgette
  • 200 g. de riz
  • 6 gousses d’ail
  • 8 cuillères à soupe de sauce soja
  • 125 g. de noix de cajou salées

IMG_9898

Préparation

1/ Faire cuire le riz dans de l’eau bouillante selon le temps recommandé

2/ Dans une poêle, faire revenir dans l’huile le poivron et la courgette coupés avec l’ail haché grossièrement

3/ Cuire en remuant pendant 10 minutes

4/Ajouter le riz, la sauce soja et les noix de cajou.

5/ Cuire en remuant pendant 10 minutes

Bon appétit !

IMG_9899

 

Le tote bag réversible

Un petit atelier couture, ça vous dit ? Ca faisait longtemps !

On a toujours besoin d’un sac fourre-tout pour y mettre ses affaires de sport, ses courses impromptues, son déjeuner ou tout simplement ce qui ne rentre pas dans le sac à main !

Pour réaliser ce sac, j’ai suivi le tuto du blog « Atelier de la création » qui explique de façon très détaillée comment coudre un joli tote bag réversible.

Afin d’avoir 2 faces bien distinctes mais qui s’accordent, j’ai choisi un tissu blanc uni et un tissu à motifs cactus blanc et noir.

Le tissu blanc étant un peu fade, j’avais envie de le personnaliser. J’ai longuement hésité : utilisation de tissus thermocollants, de pochoirs, écrire une citation inspirante, …

Au final, j’ai trouvé un dessin de montagnes graphique et très facile à reproduire en feutre pour tissu (vu mon niveau en matière de dessin, il valait mieux…).

Et voici le résultat :

Escapade à Amiens (au temps du COVID)

Bye Bye 2020 ! Hello 2021 !

Pour être honnête ce début d’année ressemble étrangement à 2020 mais je sens que 2021 va nous redonner une dose d’espoir ! Eh oui, l’une de mes résolutions est d’être positive (mais pas au corona hein…) ! Alors je vous souhaite à tous une très jolie année !

Et comme, il reste toujours compliqué de faire des projets de voyages, j’en profite encore pour découvrir des petites pépites près de chez moi : aujourd’hui, je vous emmène donc à Amiens dans la Somme à 1h30 de Lille et à peine 2h de Paris en voiture.

Voici donc un aperçu des jolies choses à découvrir à Amiens :

  • La Cathédrale Notre Dame d’Amiens

Cette Cathédrale est hautement impressionnante ; rendez vous compte : elle peut contenir 2 fois Notre Dame de Paris !! Il est possible de la visiter librement en respectant le silence. Sa silhouette massive permet de facilement se repérer dans toute la ville.

NB : dès que la situation sanitaire le permettra, la visite des tours de la cathédrale devrait pouvoir reprendre.

  • Le quartier Saint-Leu

Le plus joli quartier d’Amiens, une petite Venise où il est si agréable de flâner.

  • La citadelle d’Amiens

Pole universitaire, ça vaut le coup de s’y déplacer pour monter sur les remparts et y découvrir la vue sur la ville. Et en ce moment, la visite est des plus tranquille avec les universités fermées…

  • Les hortillonnages

Composés de jardins flottants et à deux pas du centre d’Amiens, le lieu idéal pour se mettre au vert ou passer un petit weekend romantique. D’avril à octobre, il existe des visites guidées en barque, parfait pour découvrir les petits canaux. En période hivernale, le chemin de halage reste néanmoins un bon compromis.

  • Musée de la Picardie et maison de Jules Verne

Voici 2 lieux que j’aurais bien visités mais à cause des conditions, ils sont actuellement fermés. Saviez vous que Jules Verne a vécu à Amiens pendant 34 ans ? Personnellement je l’ignorais et cette visite à Amiens m’aura permis d’en découvrir plus sur sa vie. J’ai bien envie de revenir à Amiens quand les musées seront de nouveau ouverts.

Maison de Jules Verne

Vous aussi vous profitez de la situation pour découvrir de jolis coins près de chez vous ?

Biscuits de Noël Danois #2

Traditionnellement, tous les ans à cette période, je fais cette recette de biscuits de Noël :

13

Mais comme cette année n’a rien de traditionnel, j’ai décidé de faire ma rebelle de compétition et de tester une autre recette retrouvée dans le livre de ma grand-tante : les biscuits de Noël Danois à la vanille.

Ingrédients pour réaliser 40 à 50 biscuits

  • 250 g de farine
  • 185 g de beurre doux
  • 125 g de sucre
  • 1 demi sachet de levure
  • 1 oeuf
  • 1 gousse de vanille

20201212_180750

Préparation

  1. Dans un 1er récipient, mélanger l’oeuf avec le sucre et ajouter la vanille en grattant l’intérieur de la gousse puis en hachant finement le reste de la gousse.
  2. Dans un second récipient, mélanger la farine, la levure et incorporer le beurre
  3. Mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène
  4. Laisser reposer la pâte au frais pendant au moins 2 heures
  5. Sortir la pâte de réfrigérateur et préchauffer le four à 200°C
  6. Former des boules avec la pâte, les poser sur une plaque de cuisson en les aplatissant légèrement

20201212_180615

   7. Cuire environ 15 min et laisser refroidir.

20201212_182602

Si vous hésitez entre les deux recettes de biscuits, je dirais que je préfère la première mais que celle-ci est plus rapide à faire car il n’y a pas à étaler la pâte ni de « topping » à ajouter.

Bonne dégustation et passez de bonnes fêtes de fin d’année !

Gratin de pâtes aux tomates, olives et champignons

Une petite recette réconfortante pour commencer le mois, j’ai nommé le gratin de pâtes ! Je ne sais pas pour vous, mais c’est le genre de plat ultra simple que j’adore cuisiner quand je manque d’inspiration et même avec des invités (quand on pourra de nouveau les accueillir🤗 ) c’est toujours un succès. Et puis apparemment, les pâtes c’est LE plat du confinement à en voir les rayons vidés…🤔

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 250 g de pâtes (j’ai choisi des mini penne)
  • 250 g de coulis de tomate
  • 100 g d’olives (j’ai mélangé des olives noires et vertes)
  • 130 g de champignons de Paris
  • 3 gousses d’ail
  • 100 g de parmesan
  • basilic

Préparation

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Cuire les pâtes dans de l’eau bouillante mais en réduisant la cuisson d’1 à 2 minutes par rapport au temps préconisé (les pâtes vont continuer de cuire une fois dans le four).
  • Pendant ce temps, couper les olives et les champignons en rondelles
  • Mélanger le coulis de tomate, les gousses d’ail finement hachées, le basilic, les olives, les champignons et 50 g de parmesan
  • Ajouter les pâtes cuites et égouttées et mélanger
  • Verser le tout dans un plat à gratin et parsemer le dessus du fromage restant.
  • Cuire 20 minutes au four.

Bon appétit !

Cap ou pas Cap !

L’avantage des conditions actuelles (bah oui, il faut bien positiver un peu…) est que ça me permet de faire les touristes dans ma propre région et de découvrir ou redécouvir de jolis coins.

Voilà au moins 15 ans que je n’avais pas mis les pieds sur la côte d’Opale, sans doute l’un des plus beaux panoramas des Hauts de France.

Des caps Blanc-Nez et Gris-Nez, on voit les côtes anglaises, si proches (moins de 30 km) et pourtant si inaccessibles actuellement… Quelle drôle de période (pas sûre que « drôle » soit le mot adapté à la situation)…

Bref, profitons des beautés de nos régions !

Alors, c’est joli, n’est-ce pas ?